Plomberie et alliages utilisés

Postez ici des liens vers d'autres sites intéressants, des références de bouquins, d'articles., des manifestations. ..
pumpeth0
Maître distillateur
Messages : 238
Enregistré le : dimanche 01 avril 2012 10:25

Plomberie et alliages utilisés

Message non lu par pumpeth0 » dimanche 01 avril 2012 11:24

Bonjour à tous,

Je m'intéresse comme tout le monde à la plomberie, et en fouinant un peu sur le web je viens de découvrir que le laiton est un alliage qui contient très fréquemment du plomb pour en améliorer l'usinabilité !

Je suis très inquiet de cette découverte, sachant que cela a l'air d'être très répandu, que les raccords de plomberie sont des pièces usinées, et que la composition exacte des pièces de plomberie n'est jamais indiquée sur les étiquettes !

Avez-vous des infos à ce sujet ?

Merci par avance pour toutes les infos qui pourraient nous renseigner.

pumpeth0
Maître distillateur
Messages : 238
Enregistré le : dimanche 01 avril 2012 10:25

Re: Plomberie et alliages utilisés

Message non lu par pumpeth0 » dimanche 01 avril 2012 11:35

Je viens de voir ce topic là :

viewtopic.php?f=3&t=4668

Pardonnez-moi si mon post fait double emploi.

Par contre, ce topic a récolé très peu de réponses ... Et il y a quand même du plomb dans l'alliage ...

Avatar du membre
Dudulle
Maître distillateur
Messages : 2298
Enregistré le : mardi 22 mars 2011 17:21
Localisation : Aube

Re: Plomberie et alliages utilisés

Message non lu par Dudulle » lundi 02 avril 2012 23:37

En fait la question n'est pas si bête. Je me suis un peu renseigné et il se trouve que certains alliages de laiton peuvent poser problème en contact avec des acides, et lors d'une distillation dans un alambic il y a justement contact avec des acides (principalement acétique, mais également malique, citrique etc).
Avec un laiton à faible teneur en plomb la migration du plomb est relativement limitée, mais avec un alliage à usiner type MS58 qui contient 2% de plomb ça peut déjà commencer à devenir problématique.

Le risque est particulièrement grand avec des alliages non conventionnels dans des ustensiles de récupération qui peuvent parfois contenir de très grandes concentrations de plomb, du style douille d'obus, plats ou de récipients "traditionnels" achetés sur un marché ou un souk etc.

On trouvera une étude à ce sujet à cette adresse: http://www.afsca.be/comitescientifique/ ... 011-07.pdf

Il faut tout de même savoir que toute pièce placée sur le trajet de la vapeur ne peux pas provoquer de contamination du produit fini (les sels de plombs ne sont pas volatils). Pour retrouver du plomb dans le distillat il faut que la pièce soit en contact avec le liquide condensé.

pumpeth0
Maître distillateur
Messages : 238
Enregistré le : dimanche 01 avril 2012 10:25

Re: Plomberie et alliages utilisés

Message non lu par pumpeth0 » mardi 03 avril 2012 14:53

Merci pour ta réponse détaillée.

pumpeth0
Maître distillateur
Messages : 238
Enregistré le : dimanche 01 avril 2012 10:25

Re: Plomberie et alliages utilisés

Message non lu par pumpeth0 » vendredi 18 mai 2012 17:09

Un ami a écrit aux fabricants de raccords de plomberie laiton (plomberie domestique, ce qui est utilisé depuis des années pour les circuits d'eau domestique potable), sur ses trois demandes de renseignements (à des grands fabricants, pas des made in china), il n'a pas eu la moindre réponse.

Donc il y a du plomb dans les raccords en laiton.

Avatar du membre
wal
Administrateur - Site Admin
Messages : 8721
Enregistré le : lundi 02 octobre 2006 15:29
Localisation : Provence

Re: Plomberie et alliages utilisés

Message non lu par wal » samedi 19 mai 2012 8:57

J'imagine que ces raccords en laiton, destinés à canaliser de l'eau, c'est à dire un liquide alimentaire, s'ils sont récents, font l'objet de normes sévères. je rappelle également qu'il n'y a pas si longtemps les canalisations elles-même étaient en plomb... d'où le nom de plombier ! :sing
J'aime le vin d'ici mais pas l'eau de là (Pierre Dac)

Avatar du membre
jeremyladouble
Maître distillateur
Messages : 2741
Enregistré le : dimanche 10 juillet 2011 7:49
Localisation : Haute Bretagne

Re: Plomberie et alliages utilisés

Message non lu par jeremyladouble » samedi 19 mai 2012 10:29

C'est aussi une question de dose
Faut pas oublier que l'alcool est avant tout un poison mortel .... utilisé pour désinfecter l'eau, les plaies, les instruments....
Seule différence, on va accumuler le plomb et éliminer l'alcool, en priorité d'ailleurs puisqu'il est toxique pour l'organisme....
A mon sens avant d'être victime du saturnisme, on aura déja succombé à: une cirrhose, un arrêt cardiaque, un cancer des voies digestives, un platane, un coup de fusil lors d'une battue, un licenciement, ou dramatiquement plus banal : un coma éthylique direct ou suivi d'une hypothermie ou d'une hydrocution .
(ne dramatisons pas: on attrape pas tout en même temps)
Allez : Santé
:santé
(mais pas des pieds)
Etiamsi omnes ego non

pumpeth0
Maître distillateur
Messages : 238
Enregistré le : dimanche 01 avril 2012 10:25

Re: Plomberie et alliages utilisés

Message non lu par pumpeth0 » mardi 22 mai 2012 20:36

Pour l'anecdote, je vous conseille cet article :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Saturnisme

Et cette photo, qui montre la quantité de plomb qu'il est tolérable de consommer, sur une période de 37 jours :

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/c ... 7_days.jpg

Il parlent des raccords laiton et des soudures. On n'apprend pas beaucoup plus de choses, mais ils en parlent.

Est-ce qu'on peut vraiment parler de matériau safe ? (Même si j'ai entendu vos arguments, qui sont à première vue, plutôt rassurants).

Avatar du membre
Le Monocle
Apprenti
Messages : 3
Enregistré le : vendredi 16 août 2019 4:57

Re: Plomberie et alliages utilisés

Message non lu par Le Monocle » mardi 17 septembre 2019 6:32

Dudulle a écrit :
lundi 02 avril 2012 23:37
Il faut tout de même savoir que toute pièce placée sur le trajet de la vapeur ne peux pas provoquer de contamination du produit fini (les sels de plombs ne sont pas volatils). Pour retrouver du plomb dans le distillat il faut que la pièce soit en contact avec le liquide condensé.
Je me souviens que dans mon enfance, l'arrivée d'eau dans les maisons était en plomb, d'où le nom de plombier ou plomberie. Il y a eu des problèmes de saturnisme dans la région de Verviers, connue pour la douceur de son eau qui a donné l'essor que l'on sait à l'industrie lainière (in illo Tempore...)
Mais pas ailleurs à ma connaissance.
Sur le site Aussiedistiller, ils sont très remontés contre le laiton (ils appellent le laiton "brass"). Leur théorie est que l'alcool est un solvant et dilue plus facilement les sels de plomb.
Je suis bien d'accord avec ce qui précède concernant les sels dans la phase liquide avant évaporation. C'est ce qui permet au passage d'utiliser des engrais comme sels nutritifs pour levures dans le cas où le vin produit est destiné à la chaudière dans les pays qui le permettent.
Si je reviens tellement en arrière, c'est que j'ai vu des connecteurs en cuivre qui me paraissent être du laiton rouge, soit un alliage de cuivre du type 85% Cu 15% Zn, mais avec un risque de présence de Pb.
Quelqu'un a-t-il déjà utilisé de tels composants? :chafou ( en cherchant un smiley, j'ai trouvé cette nouvelle version du chat de Schrödinger...)
Comment faire la différence? La couleur est plus brillante de par le jaune amené par le Zn. Lorsque l'on frappe une réduction avec un objet métallique elle rend un son clair, cristallin de clochette et non assourdi comme avec du cuivre pur.
Je t'offrirai des perles de pluie venant d'un pays où il ne pleut pas...

Répondre