Vin de citrouille

Comment préparer les fruits pour en faire un moût, un vin?
Jul
Producteur de gnôle
Messages : 56
Enregistré le : vendredi 30 septembre 2016 1:44

Vin de citrouille

Message non lu par Jul » mardi 01 novembre 2016 20:24

Salut gang!

C'est vrai que c'est le temps des pommes mais je sais pas pour vous mais par chez nous c'est aussi le temps des citrouilles! :D

Quelqu'un sait comment bien faire un vin de citrouille? Es-ce le même principe que tout autre vin?
C'est vrai que la citrouille n'est pas très gouteuse et pas très juteuse mais j'en 5 qui sont prête pour ce lancer dans l'aventure!

Vous avez des recettes? De l'expérience avec ce fruit?

Avatar du membre
Dudulle
Maître distillateur
Messages : 2252
Enregistré le : mardi 22 mars 2011 17:21
Localisation : Aube

Re: Vin de citrouille

Message non lu par Dudulle » mardi 01 novembre 2016 20:29

Bonjour Jul

Visiblement une citrouille contient environ 6% de sucre, et je ne connais pas la partie fermentescible. A mon avis ce n'est pas trop adapté pour faire du vin, à moins de rajouter beaucoup de sucre.

Avatar du membre
alf
Maître distillateur
Messages : 1661
Enregistré le : dimanche 17 janvier 2016 7:26
Localisation : 44°20'18" N, 1°12'30" E

Re: Vin de citrouille

Message non lu par alf » mardi 01 novembre 2016 20:42

xnǝλ sǝl ǝnbıu ǝlǫuɓ ɐl ¡uoıʇuǝʇʇɐ

Jul
Producteur de gnôle
Messages : 56
Enregistré le : vendredi 30 septembre 2016 1:44

Re: Vin de citrouille

Message non lu par Jul » mardi 01 novembre 2016 22:09

T'as bien raison Dudulle! C'est vrai que ça va me prendre un camion de sucre, je crois que dès que ce n'est pas du raisin ça prend du sucre en fait...

Merci alf pour la recette, mais il me resterait à trouver des raisins! Peut-être qu'un vin seulement fait de citrouille serait pas très gouteux après tout...

Avatar du membre
Dudulle
Maître distillateur
Messages : 2252
Enregistré le : mardi 22 mars 2011 17:21
Localisation : Aube

Re: Vin de citrouille

Message non lu par Dudulle » mardi 01 novembre 2016 22:14

Tu peux toujours essayer de ne rajouter que du sucre blanc.

monvindefruits
Maître distillateur
Messages : 422
Enregistré le : jeudi 22 juillet 2010 16:59
Localisation : Belgium of course

Re: Vin de citrouille

Message non lu par monvindefruits » mardi 01 novembre 2016 23:17

Jul,

En son temps, j'ai vinifié plusieurs variétés de cucurbitacées. Cela donne généralement un vin à la sensation douce, un peu "farineuse". Les potimarrons, le butternut, le Bleu de Hongrie m'ont apporté les meilleurs résultats, même si cela reste très en dessous de la moyenne des vins de fruits plus classiques. Je te joins une recette que j'ai testée.

Vin de potiron (variété gouteuse)

Chair de potiron : 1.8 kg ( sans la pelure et les pépins).
570 ml de jus concentré du raisin blanc (ou 750 gr de raisins secs blancs par 10 litres de mout, 1 kg de raisins secs donnant +/- 700 gr de sucre selon les inscriptions sur les boites ).
Sucre suivant le type de vin désiré (à recalculer en tenant compte du raisin sec déjà ajouté).
Acide tartrique ou mélangé (à recalculer).
Sulfite et sorbate de potassium.
1 g de sels nutritifs.
Levure universelle.
Eau: 4,2 litres.
2,5 gr de tanin.
Antipectine.
Vitamine C.
Bentonite.


Lavez et coupez le potiron pour l’ouvrir, enlevez les graines et la zone d'attache de celles-ci (tout le centre filandreux). Pelez forte-ment la peau. Coupez le potiron en dés de 3 sur 3 cm. Placez les morceaux dans un sac en nylon que vous mettrez dans un seau alimen-taire.
Comme j'avais une belle quantité du même potiron, j'ai procédé à une expérience. Pour une des touries, j'avais essayé l'année passée de râper la chair plutôt que de la couper en dés. Résultat catastrophique dans le sens où la chair s'est dissoute sous l'effet de l'eau chaude et de l'antipectine, sans doute, dans le sac en nylon. D'où trouble très persistant pendant des mois dans la tourie.

Faites bouillir votre eau et versez-la sur le sac à potiron. Recouvrez le seau d’une étamine. Laissez refroidir jusqu’à 50° C et mettez votre sucre. Tournez pour dissoudre le sucre. Mettez le sulfite et attendez 6 heures. Dissolvez alors l’antipectine dans le mout. Après 12h, à température d’appartement ( +/- 20° C), ajou-tez le reste des ingrédients et votre levure. Remuez quotidiennement pour garder les poti-rons mouillés dans leur sac en nylon. Le troi-sième jour, préparez la bentonite et incor-porez-la le lendemain. Profitez-en pour faire votre première microoxygénation que vous renouvèlerez tous les 3 à 4 jours.

Après que 5-6 jours, enlevez le sac de cucur-bitacées et pressez légèrement pour extraire le jus. Laissez la fermentation continuer jusqu’à la fin. Une fois fini, soutirez et remettez en tourie. Stabilisez. Continuez les soutirages de manière classique. Si ce vin garde une turbité persistante, collez-le. En finale, gardez ce vin sec ou sucrez-le et sulfitez (suivant la douceur du vin) ou pasteurisez. Gout marqué de la douceur un peu "farineuse" du potiron.

Jul
Producteur de gnôle
Messages : 56
Enregistré le : vendredi 30 septembre 2016 1:44

Re: Vin de citrouille

Message non lu par Jul » mercredi 09 novembre 2016 18:40

Très bien! Intéressant cette recette.

Cependant après recherche je ne peux pas acheter de jus de raisin frais... Et le temps des pommes est malheureusement fini par ici :( Es-ce que je peux utiliser un jus de super marché? Même si ceux-ci contiennent des agents de conservation et/ou on été pasteurisé?

Ou es-ce que je peux rajouter des épices fraiches ou en jus? Exemple, gingembre...

Sinon il est pas possible de faire un vin 100% citrouille? J'avais pensé râper mes 5 citrouilles les mettent dans des étamines et les recouvrir de la plus petite quantité d'eau chaude que je peux pour concentrer le goût? Quelle trouble as-tu eu en râpant tes potirons?

Si j'ai bien compris c'est pas une bonne idée de la faire bouillir pour essayer d'en retirer le plus de goût possible?
Et si je veux faire un cidre cette fois si à quel densité je pars et que je l'arrêt? Peut-être que le sucre peut intensifier le goût des citrouilles!

J'ai entendu dire que je pouvais trouver de l'acide tartrique à la pharmacie... je continue mes recherches...

À vous :)

monvindefruits
Maître distillateur
Messages : 422
Enregistré le : jeudi 22 juillet 2010 16:59
Localisation : Belgium of course

Re: Vin de citrouille

Message non lu par monvindefruits » jeudi 17 novembre 2016 16:28

Jul,

Tu vas payer peut-être assez cher pour de l'acide tartrique en pharmacie. Et en vente par correspondance?

Le jus de raisins ou le raisin sec ne sert qu'à donner plus de corps, de "matières" à ton vin fini. Si tu n'en as pas, ce n'est pas grave.Si ce jus a été pasteurisé, ce n'est pas grave. La quantité de jus étant assez faible, même s'il y avait un peu de conservateurs (plus issus des pulvérisation que de la mise en bouteille ou autre) cela ne devrait pas influencer la fermentation.
Les épices fraîches et autres sont à mettre dans quleques mois. Quand ton vin est en cave, stabiliséet avec déjà son goût final, tu peux ajouter par petite dose et/ou temps court tes épices et vouir au fur et à mesure ce que cela donne.

Qu'est-ce que tu entends par cidre? Faire un cidre de citrouille ou de pommes.

Bàt

Jul
Producteur de gnôle
Messages : 56
Enregistré le : vendredi 30 septembre 2016 1:44

Re: Vin de citrouille

Message non lu par Jul » vendredi 18 novembre 2016 13:57

Pour l'acide tartrique c'est que mes citrouilles ne se conservent plus très bien depuis quelques semaines, j'avais pensé faire le moût lundi prochain le 21... Combien coûte ton acide tartrique et combien de temps pour venir jusqu'au Canada?

Je croyais que le jus de raisin servait à donner du goût à la citrouille puis qu'elle n'est pas très gouteuse... Mais il est impossible de savoir combien il va y avoir de conservateurs par contre... J'ai toujours crue que ces compagnies mettaient tous des conservateurs à la mise en bouteille. Je ne sais pas si je peux leur poser cette question... Mais si j'ai pas de jus de raisin ce n'est pas grave comme tu dis.

Pour se qui est des épices, si je comprend bien, je dois les ajouter un coup que mon vin est stable et qu'il ne changera plus de goût. C'est logique! J'aurais pensé ajouter du jus de gingembre et rapper un peu de noix de muscade.

Par cidre j'entendais de faire de quoi de plus sucré que du vin. Arrêter la fermentation bien avant 1, pensant que le goût sucré aurait aidé à faire ressortir le goût de citrouille. Mais si ça peut être bon sans jus de raisin je serais peut-être mieux de faire mes citrouilles en vin normal.

Merci beaucoup!

À vous!

monvindefruits
Maître distillateur
Messages : 422
Enregistré le : jeudi 22 juillet 2010 16:59
Localisation : Belgium of course

Re: Vin de citrouille

Message non lu par monvindefruits » vendredi 18 novembre 2016 19:12

Jul,

Ne me dit pas qu'il n'y a pas d'acide tartrique au Canada !
Qui peut l'aider rapidement au Canada?

bàv

Jul
Producteur de gnôle
Messages : 56
Enregistré le : vendredi 30 septembre 2016 1:44

Re: Vin de citrouille

Message non lu par Jul » samedi 19 novembre 2016 0:01

Oui oui on en a! Je croyais que l'idée de m'en faire livré c'étais seulement de part chez vous. Mais effectivement, il faut que je m'en fasse livré chez nous à partir des grosses villes.

Jul
Producteur de gnôle
Messages : 56
Enregistré le : vendredi 30 septembre 2016 1:44

Re: Vin de citrouille

Message non lu par Jul » vendredi 25 novembre 2016 19:42

Bon c'est partie!

Alors finalement, j'ai choisi de râper la chaire de mes citrouilles vu que je n'utilise pas d'antipectine et rien ne s'est dissout après avoir recouvert les sacs d'eau bouillante.

Résultat 2X24L de jus + sacs avec la chaire râpé. Après avoir mis tout le sucre que j'avais sous la main (environ 7Kg, je ne croyait pas obtenir autant de jus) j'ai obtenu une densité de 1,060. Normalement vise 1,080 mais j'avais rien contre essayer un vin moins alcoolisé et p-e plus goûteux par le fait même?

Vu que je travail dans une petite cuisine, dans une petite appartement, avec des colocataires, j'ai pas pu enchaîner la préparation du moût, malheureusement une fermentation naturel a fermenté durant quelques heures dans mes cuves... peut-être qu'un jour j'aurai mon local mais pour l'instant j'ai due tuer ces levures naturelles avant qu'elles fassent trop de ravage (p-e que j'aurais pu mettre du sulfite directement lorsque j'ai recouvert mes sacs d'eau bouillant?)

Quoi qu'il en soit, après avoir attendu 10h, j'ai ajusté l'acide avec mon acide tartrique que j'ai fini par trouver vraiment pas chère! Très intéressant comme étape, le goût du moût est déjà plus intéressant :wink:

J'ai ensuite ajouter les sels et les levures et bingo c'est parti!

J'attend le quatrième jour pour commencer les microoxygénations.

À vous!

Répondre