eau de vie d'alisier, de sorbier, de houx, d'aubépine

Comment préparer les fruits pour en faire un moût, un vin?
archibob
Apprenti
Messages : 5
Enregistré le : jeudi 11 juin 2015 11:31

eau de vie d'alisier, de sorbier, de houx, d'aubépine

Message non lu par archibob » mercredi 25 octobre 2017 11:11

Bonjour

Je viens vous livrer une recette de moût de baies sauvages.

Il faut de grands talents de chimiste, ménagère niveau 2.

Enfonçons d'abord quelque portes ouvertes.
Pour la gnole, le moût se prépare avec des fruits fermentés dans un tonneau a l'abris de l'air.
Le sucre du fruit se transforme en alcool sous l'effet de la fermentation.
Ne pas oublier le barboteur au risque que le couvercle se retrouve incrusté au plafond sou l'effet de la pressions des gaz de macération.
Enfin pour transformer le moût en eau de vie, chacun son job, c'est a ce moment que le bouilleur de cru entre en matière.

Pour les baies de houx, de sorbier, d'aubépine et d'alisier, le problème est que le fruit ne contient pas assez de sucre, donc impossible d'en faire de l'alcool.
Un précédent post sur ce site évoque de faire fermenter ces fruits dans le d'alcool pour ensuite le distiller.

J'ai récupéré une recette du bouilleur de cru, que je partage afin que le savoir se transmette.

Ramasser vos fruit (compte tenu que ce sont des fruit "chiant" a ramasser, le bouilleur de cru m'autoriser des tonneaux de 60litre)
Si vous êtes un peut tôt dans la saison, les faire geler au congélateur (car normalement ces baies se ramassent après les premières gelées)
Passer le tout au broyeur a végétaux est un plus pour votre fermentation.
Il faut faire vite une fois les fruits ramassés pour que ces dernier ne s'oxydent pas (max 2-3 jours)
Pour un tonneau de 100litre, versez dans un sceau de l'eau du robinet à 38° et mélangez avec 1kg de sucre.
Mélanger au sceau 50g de levure de boulanger (mais pourquoi j'sais pas du tout) attention, pas de la levure chimique, mais le cube marron/beige que vous achetez à la boulangerie.
Verser le sceau sur votre tonneau, mélangez 5 minutes
Fermer le tonneau avec le barboteur
Attente 2-3 mois
Faites distiller

J'ai testé cette recette pour le sorbier l'année passée avec succès.
Le rendement est pas folichon, j'suis arrivé à 7%, et il ne faut pas vous attendre a un gout sucré comme une prune ou un poire, mais à des parfums plus subtils.

Je vous laisse tester avec les autre baies rouges et faire vivre la recette et vos expériences

Pour le sorbier, il y a pas mal de plantations au bord des autoroutes, de beaux arbres de 3m de haut idéals pour la cueillettes.
j'ai vu pas mal d'aubépine comme ça dans le sud de la France.
le houx et l'alisier, je vous laisse galèrer.

allé a tcho...

Avatar du membre
blup blup
Maître distillateur
Messages : 4267
Enregistré le : jeudi 11 décembre 2008 23:00
Localisation : Région Famenne

Re: eau de vie d'alisier, de sorbier, de houx, d'aubépine

Message non lu par blup blup » mercredi 25 octobre 2017 12:58

merci pour la recette,
si tu veux des baies d'alisier , j'en ai un dans mon verger, il est remplis de fruit actuellement,
le Pyrex, c'est inerte et vite propre

Avatar du membre
alf
Maître distillateur
Messages : 1661
Enregistré le : dimanche 17 janvier 2016 7:26
Localisation : 44°20'18" N, 1°12'30" E

Re: eau de vie d'alisier, de sorbier, de houx, d'aubépine

Message non lu par alf » mercredi 25 octobre 2017 16:44

la question
archibob a écrit :Mélanger au sceau 50g de levure de boulanger (mais pourquoi j'sais pas du tout)
la réponse
archibob a écrit :le moût se prépare avec des fruits fermentés dans un tonneau a l'abris de l'air.
Le sucre du fruit se transforme en alcool sous l'effet de la fermentation.

en résumé
levure + sucre -> alcool + gaz carbonique

par contre, pour 100 litres de fruits, tu peux avoir la main bien plus lourde en sucre, genre 5 à 10kg, sans altérer trop le goût final.

si tu mets 5kg de sucre mets 3 sachets de levure, 5 ou 6 pour 10kg...
n'oublie pas de laisser 15cm entre la surface du mout et le haut du fut, et verifie bien la fixation du barboteur. Au début ça risque de le vider tellement ça bulle, tu le remplis tous les jours... et quand ça bulle plus, tu peux faire passer ton moût.

le rendement va être très très différent ;)
xnǝλ sǝl ǝnbıu ǝlǫuɓ ɐl ¡uoıʇuǝʇʇɐ

archibob
Apprenti
Messages : 5
Enregistré le : jeudi 11 juin 2015 11:31

Re: eau de vie d'alisier, de sorbier, de houx, d'aubépine

Message non lu par archibob » mercredi 14 février 2018 12:22

Re

J'ai pu faire de l'alisier cette année.

Un vrai régal, premier parfum assez neutre, puis de bonnes saveurs d'amande.

Je confirme, que pour un tonneau de 100 litres, on peut noter à 5-6kg de sucre sans être dans le rouge et sans tuer les armes.

tcho

Répondre