Raisin et macération carbonique...

Comment préparer les fruits pour en faire un moût, un vin?
alexxx
Producteur de tord boyaux
Messages : 41
Enregistré le : samedi 06 juin 2015 13:49

Raisin et macération carbonique...

Message non lu par alexxx » vendredi 14 septembre 2018 14:34

Hello,
je me demande quelle quantité de co2 est injectée dans un fut de 100 litres de moût ?
Il devrait être possible également de raccorder le barboteur d un fut en fermentation à la cuve à 'carboniser' , donc si quelqu un a une idée de quantité de co2 qui s échappe d une fermentation ça m aiderais aussi
:santé

Avatar du membre
Dudulle
Maître distillateur
Messages : 2298
Enregistré le : mardi 22 mars 2011 17:21
Localisation : Aube

Re: Raisin et macération carbonique...

Message non lu par Dudulle » samedi 15 septembre 2018 0:02

Bonjour

Il y a environ moitié du poids de sucre qui se transforme en CO2, le reste en alcool.

alexxx
Producteur de tord boyaux
Messages : 41
Enregistré le : samedi 06 juin 2015 13:49

Re: Raisin et macération carbonique...

Message non lu par alexxx » samedi 15 septembre 2018 14:41

J ai trouvé..
Pour ceux que ça intéresse : un gramme de co2 fait un demi litre en volume, donc 200 grammes de co2 peuvent remplir un fut de 100 litres, mais il faut bien sûr enlever le volume du moût ;-)

Avatar du membre
Marco53
Maître distillateur
Messages : 1188
Enregistré le : samedi 30 juillet 2011 23:09
Localisation : Walcourt (Prov. de Namur)

Re: Raisin et macération carbonique...

Message non lu par Marco53 » dimanche 16 septembre 2018 7:46

Bonjour Alex,

Je n'ai jamais fait de macération carbonique mais nous en avons parlé lors d'une réunion à notre gilde.

J'en ai retenu qu'il fallait mettre les grains de raisin (non écrasés, donc il ne s'agit encore pas d'un moût) dans un bidon sur des claies en couche de 10 cm maximun pour éviter que le raisin du bas soit écrasé par celui du haut.
Ensuite, on connecte le tuyau venant d'une bobonne de CO² ou d'un autre bidon en fermentation à par exemple le robinet de vidange de ton bidon à fermenter. Et, on laisse faire le temps...

Je suppose que le CO² injecté par le bidon déjà en fermentation est en quantité suffisante mais, je n'en ai aucune certitude.

Voici un lien vers notre FD:

http://www.faeva.net/nouvellepage8.htm
"Rêvons nos vies, vivons nos rêves" (je ne sais pas de qui c'est, mais j'aime ...)

alexxx
Producteur de tord boyaux
Messages : 41
Enregistré le : samedi 06 juin 2015 13:49

Re: Raisin et macération carbonique...

Message non lu par alexxx » dimanche 16 septembre 2018 12:43

Merci, je vais tenter avec une petite quantité de raisin, vu la faible quantité il ne sera pas écrasé...
Je compare encore les systèmes de bonbonnes co2 , pour voir au plus économique et plus simple à bricoler :-)
D après mon bouquin, quand il y a un fond de moût avec des levures on est en semi carbonique, quand il n y a pas de jus au fond et qu on ajoute pas de levures on est en mac. Carbonique.
Je vais essayer sans ajout de sulfites et peut être sans ajout de levures.
Alex.

alexxx
Producteur de tord boyaux
Messages : 41
Enregistré le : samedi 06 juin 2015 13:49

Re: Raisin et macération carbonique...

Message non lu par alexxx » mardi 25 septembre 2018 11:51

Voilà, après une semaine de macération carbonique, j ai essayé de presser, mais le jus était comme du vin rosé donc j ai remis en macération normale avec les pulpes de raisin pour trois jours.
La densité était de 1070, j ai donc ajouté du sucre et 0,2 de sulfites pour 10 litres.
L acidité à bien descendu, je suis à 4 !

Avatar du membre
Marco53
Maître distillateur
Messages : 1188
Enregistré le : samedi 30 juillet 2011 23:09
Localisation : Walcourt (Prov. de Namur)

Re: Raisin et macération carbonique...

Message non lu par Marco53 » mercredi 26 septembre 2018 8:58

L'acidité me paraît basse. Recontrôte la après la fermentation avec les pulpes.

A+ je m'envole une semaine pour les Canaries maintenant que le vin est décuvé .... :byby
"Rêvons nos vies, vivons nos rêves" (je ne sais pas de qui c'est, mais j'aime ...)

alexxx
Producteur de tord boyaux
Messages : 41
Enregistré le : samedi 06 juin 2015 13:49

Re: Raisin et macération carbonique...

Message non lu par alexxx » vendredi 28 septembre 2018 20:26

Hello,voilà, j ai pressé mes 10 kilos, et l acidité est à 3,5 !
Je pense que la Malo s est déroulée en même temps que la fermentation à cause du co2 injecté : j ai envoyé presque 80 litres de co2 en une semaine...
Y a plus qu à goûter en primeur d ici quelques mois :-)
Pour l instant je fais des tests pour être au top pour mes prochaines récoltes maison ;-)
Et profite bien Marco !

Avatar du membre
jeremyladouble
Maître distillateur
Messages : 2741
Enregistré le : dimanche 10 juillet 2011 7:49
Localisation : Haute Bretagne

Re: Raisin et macération carbonique...

Message non lu par jeremyladouble » samedi 29 septembre 2018 21:26

Merci pour le retour, tiens nous au jus, si j'ose dire
Etiamsi omnes ego non

alexxx
Producteur de tord boyaux
Messages : 41
Enregistré le : samedi 06 juin 2015 13:49

Re: Raisin et macération carbonique...

Message non lu par alexxx » jeudi 18 octobre 2018 21:31

19 jours plus tard j ai toujours une bulle de temps en temps dans le barboteur... malgré un fond de levures mortes de +_ 1 cm, je me demande si je peux quand même effectuer le premier soutirage :?:

Avatar du membre
Marco53
Maître distillateur
Messages : 1188
Enregistré le : samedi 30 juillet 2011 23:09
Localisation : Walcourt (Prov. de Namur)

Re: Raisin et macération carbonique...

Message non lu par Marco53 » samedi 20 octobre 2018 6:57

Salut Alex,

Oui, je te conseille de faire ton soutirage. Car laisser le vin sur des levures mortes risque de lui donner une odeur de mercaptan (œuf pourri)... :wc:
"Rêvons nos vies, vivons nos rêves" (je ne sais pas de qui c'est, mais j'aime ...)

alexxx
Producteur de tord boyaux
Messages : 41
Enregistré le : samedi 06 juin 2015 13:49

Re: Raisin et macération carbonique...

Message non lu par alexxx » mardi 13 novembre 2018 20:50

J ai fait un deuxième soutirage... le vin est bon mais reste pétillant et doit vieillir encore un peu, je me demande si je dois ´degazer ´ ?

Répondre