glucose -----> éthanol. Oui, mais combien? 'crochez vous ;)

Vos questions sur la préparation des moûts de grain, de la bière... Brassage, fermentation...

Modérateurs: wal, blaireau, panoramix

glucose -----> éthanol. Oui, mais combien? 'crochez vous ;)

Message non lude alf » Mar Juil 18, 2017 18:58

ce que me dit ma prof de chimie:

Glucose -> éthanol + gaz carbonique ( elle lit dans les pensées de ceux qui imaginent sa mère sur youporn, et ceux la, ils auront un dossier si pourri que le tirage au sort va pas suffire )
C6H12O6 -> 2C2H5OH- + 2CO2
1 mole -> 2moles + 2 moles
180g -> 2x46g + 2x44g
1 kg -> 511g + 489g
1544 g -> 789g + 753g
1544g -> 1litre à 100%V + 384 litres CO2
1000g -> 0.65litre à 100%V + 249 litres CO2

donc pour madame Rose, avec 1kg de sucre, les levures font 0.65 litres de 100% et un gros paquet de gaz à effet de serre


ce que disent les brasseurs et les gnoleurs

17g de sucre montent 1 litre de mout à 1% abv
17 kg de sucre montent 100 litres de mout à 10%abv

donc si on ne considère que l'ethanol, on a 100lx10% = 10 litres d'ethanol pour 17 kilos de sucre
soit 10/17= 0.59 litre d'ethanol par kilo de sucre.

donc pour les brasseurs/gnoleurs, avec 1kg de sucre les levures font 0.59 litre d'ethanol. on parle pas de gaz a effet de serre...




ca parait pas, comme ça, a l'échelle de l'univers, 0.59 versus 0.65.

mais ca fait quand même une différence de 10%.
la plus forte augmentation annuelle que j'ai jamais eu.

alors qui qui n'a raison, le gnoleur ou la prof de chimie?

peut être un chimiste du forum va m'éclairer...

nb: joliebulle, avec 17kg de sucre pour 100l de brassin, a comme verdict 8.4% abv, ce qui doit etre du au fait qu'il n'est pas fait pour ça....
xnǝλ sǝl ǝnbıu ǝlǫuɓ ɐl ¡uoıʇuǝʇʇɐ
Avatar de l’utilisateur
alf
Maître distillateur
 
Messages: 1189
Inscription: Dim Jan 17, 2016 7:26
Localisation: 44°20'18" N, 1°12'30" E

Re: glucose -----> éthanol. Oui, mais combien? 'crochez vous

Message non lude de l'Ourthe » Mar Juil 18, 2017 20:10

C'est plutôt un biochimiste qu'il te faut.
Malgré les effets "glucose" et "Crabtree" qui voudraient que en présence massive de glucose la levure ne puisse envisager que la voie anaérobie et l'utilisation exclusive du glucose, le métabolisme cellulaire nécessite la production d'enzymes, de DNA, et de stérols. D'où ta différence, qui va se marquer d'autant plus si tu tiens compte de l'effet "Pasteur". Bref, pour faire simple, tout n'est pas transformé en éthanol (comme l'odeur des queues nous Le signale) et quand Le taux d'alcool augmente les levures se trouvent en danger de mort si elle n'ont pas un peu d'oxygène pour régénérer le peu de stérols qu'elles ont reçu de leur mère.
En ne considérant que l'effet Crabtree, si tu dépasses le seuil de glucose, toutes choses étant égales (oxygène, azote, stérols etc) ton rendement cellulaire (biomasse en mg/mg de substrat consommé) va passer de 50-55 à 12.5%. A l'échelle de l'Univers, 12%, ce n'est pas nul non plus.
:inbotl
Festina lente tempus edax rerum
Avatar de l’utilisateur
de l'Ourthe
Maître distillateur
 
Messages: 546
Inscription: Ven Sep 25, 2015 10:40

Re: glucose -----> éthanol. Oui, mais combien? 'crochez vous

Message non lude alf » Mer Juil 19, 2017 9:09

merci ;)

bon, j'ai pas tout compris, lol, j'ai arrêté la biologie en 3eme :mrgreen:
mais j'ai compris le principe.
donc le rendement de la levure pour la partie glucose -> éthanol est de 0.59/0.65, ce qui fait plus de 90%.
Belles machines.
xnǝλ sǝl ǝnbıu ǝlǫuɓ ɐl ¡uoıʇuǝʇʇɐ
Avatar de l’utilisateur
alf
Maître distillateur
 
Messages: 1189
Inscription: Dim Jan 17, 2016 7:26
Localisation: 44°20'18" N, 1°12'30" E

Re: glucose -----> éthanol. Oui, mais combien? 'crochez vous

Message non lude de l'Ourthe » Mer Juil 19, 2017 15:53

Superbes machines effectivement. J'ai lu un papier sur cette capacité qui parlait des acquis évolutifs de nos petites bêtes. Nature je pense. Faudrait que je le retrouve.
Festina lente tempus edax rerum
Avatar de l’utilisateur
de l'Ourthe
Maître distillateur
 
Messages: 546
Inscription: Ven Sep 25, 2015 10:40

Re: glucose -----> éthanol. Oui, mais combien? 'crochez vous

Message non lude Dudulle » Dim Juil 23, 2017 10:24

Bonjour

En fait dans l'équation il faut plutôt partir du saccharose, qui sera dissocié en fructose et glucose :
C12H22O11 (saccharose) + H2O (eau) → C6H12O6 (glucose) + C6H12O6 (fructose)
Ainsi 1 mole de saccharose (342,3 g) devrait donner 4 moles d'éthanol (184,3 g), soit 53,8% au lieu des 51,1% calculé plus haut.
Comme souligné par De l'Ourthe une part du mécanisme sert à apporter de l'énergie aux levures, une partie du sucre est consommée en aérobie et ne produit que de l'eau et du CO2. Environ 1% du sucre est converti en composés volatils qu'on trouve dans les têtes et les queues. De plus une partie de l'éthanol s'oxyde en acide acétique.
Enfin avec le CO2 qui s’échappe du fut il y a un peu de vapeur d'éthanol qui strippe ; sur les procédés industriels ce gaz passe dans une colonne de lavage pour ne sortir que du CO2 et de l'eau.
Avatar de l’utilisateur
Dudulle
Maître distillateur
 
Messages: 2156
Inscription: Mar Mar 22, 2011 17:21
Localisation: Aube

Re: glucose -----> éthanol. Oui, mais combien? 'crochez vous

Message non lude alf » Dim Juil 23, 2017 11:43

Voila pourquoi j'ai fait mécanique ;)
au moins, un bon vieux torseur dynamique, c'est pas tordu. (bon, la mécaflu...j'avoue...un peu)


donc 0.59 litre d'ethanol par kilo de sucre en poudre ou en morceaux, vous êtes ok, les biochimistes, chimistes?


je modifierai le titre du topic en fonction, lol

purée, ça fait pas cher le litre de 40% vieilli en fut de chêne, si t'as du chêne et du temps. Je viens de comprendre pourquoi Paul Ricard a fait voter des lois draconiennes sur le sujet.
pasque la politique est à la biochimie ce que la conquête de l'espace est au ricochet.
xnǝλ sǝl ǝnbıu ǝlǫuɓ ɐl ¡uoıʇuǝʇʇɐ
Avatar de l’utilisateur
alf
Maître distillateur
 
Messages: 1189
Inscription: Dim Jan 17, 2016 7:26
Localisation: 44°20'18" N, 1°12'30" E

Re: glucose -----> éthanol. Oui, mais combien? 'crochez vous

Message non lude Dudulle » Dim Juil 23, 2017 11:52

Personnellement je considère que j'ai 500g de CO2 + 500g d'éthanol par kg de sucre, et que tout le CO2 perdu à la pesée correspond à de l'éthanol gagné. Ce n'est pas ultra précis, mais pas trop déconnant non plus, et c'est facile à retenir.
Avatar de l’utilisateur
Dudulle
Maître distillateur
 
Messages: 2156
Inscription: Mar Mar 22, 2011 17:21
Localisation: Aube

Re: glucose -----> éthanol. Oui, mais combien? 'crochez vous

Message non lude alf » Dim Juil 23, 2017 11:55

ça fait 63 cl d'ethanol par kilo de sucre.
on se fait le check du top de l'accord à 60 cl?


en attendant le biochimiste de la foufe belge?
xnǝλ sǝl ǝnbıu ǝlǫuɓ ɐl ¡uoıʇuǝʇʇɐ
Avatar de l’utilisateur
alf
Maître distillateur
 
Messages: 1189
Inscription: Dim Jan 17, 2016 7:26
Localisation: 44°20'18" N, 1°12'30" E

Re: glucose -----> éthanol. Oui, mais combien? 'crochez vous

Message non lude de l'Ourthe » Lun Juil 24, 2017 21:47

Dans les sciences du vivant ont est très loin des sciences dures : on fonctionne en analyses statistiques... des résultats.
Donc on est dans le pifométrique consensuel, et alors, si on est d'accord, je dirais que à un quart de déviation standard de poil (de narine s'entend :mrgreen: )... Nous ne sommes pas loin d'une approche standard !
De toutes manières mes bilans matières ne sont jamais exactes. :cool:
Festina lente tempus edax rerum
Avatar de l’utilisateur
de l'Ourthe
Maître distillateur
 
Messages: 546
Inscription: Ven Sep 25, 2015 10:40


Retourner vers Brassage, fermentation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité