Moût de prunes

Vos questions sur la préparation des moûts de grain, de la bière... Brassage, fermentation...
Boizenmieux
Apprenti
Messages : 15
Enregistré le : lundi 22 octobre 2018 17:53

Moût de prunes

Message non lu par Boizenmieux » vendredi 26 octobre 2018 8:42

:wc:

Bonjour,
Je tente de faire un moût de prunes mais ça n'a pas l'air de marcher ...
J'ai mis environ 20 Kg de prunes assez mûres, non lavées dans un bidon. J'ai enlevé environ 90 % des noyaux et ouvert les prunes. J'ai ajouté environ 20 gr de levure fraîche de boulanger, j'ai bien remué le tout et j'ai fermé le bidon peut-être pas de façon très étanche mais fermé tout de même. La fermentation a eu l'air de démarrer, car on entendait bouillonner à l'intérieur pendant une petite semaine et puis ça s'est arrêté. Sur le dessus une partie plus ferme s'est formée, sans pour autant devenir dure....
À un moment, j'ai rebrassé le tout pour voir...
Aujourd'hui, trois semaines plus tard, le moût est devenu très liquide, ça sent plutôt bon, une bonne odeur assez fine et persistante. Si je mets la tête dans le bidon (et non le guidon), il semble que ce soit alcoolisé. Si je prélève du liquide en surface et que je plonge le mustimètre dedans, c'est pas plus dense que de l'eau... Bien sûr si je le mets dans le bidon il ne s'enfonce à peine, vu que ça fait une sorte de purée... Le liquide n'est pas sucré et je me demande si avec un alcoolmètre on devrait trouver un taux d'alcool ? Ce n'est pas le cas... mais alors qu'est devenu le sucre ?
Vous avez compris que je suis novice. J'ai fait tou ça en lisant des choses à gauche à droite, en puisant un peu partout pour apprendre mais il y a loin entre le thé au riz et la pratique ....
Merci de me donner votre avis et vos conseils, afin de savoir si je mets tout à la benne ou si je le porte à la distillerie....
Boizenmieux

Avatar du membre
alf
Maître distillateur
Messages : 1661
Enregistré le : dimanche 17 janvier 2016 7:26
Localisation : 44°20'18" N, 1°12'30" E

Re: Moût de prunes

Message non lu par alf » vendredi 26 octobre 2018 9:22

si ce n'est plus sucré, que ça ne pue pas le fennec, que ça ne bulle plus et que t'es prêt, c'est le moment de commencer à chercher un distillateur pour qu'il te passe tout ça...
le mustimetre ne peut pas te donner d'info fiable, encore moins l’alcoomètre.
xnǝλ sǝl ǝnbıu ǝlǫuɓ ɐl ¡uoıʇuǝʇʇɐ

Boizenmieux
Apprenti
Messages : 15
Enregistré le : lundi 22 octobre 2018 17:53

Re: Moût de prunes

Message non lu par Boizenmieux » vendredi 26 octobre 2018 9:45

OK. C'est ce que je vais faire. C'est la première fois que je fais ça et quand faut y aller, faut y aller ! Merci

Avatar du membre
blup blup
Maître distillateur
Messages : 4472
Enregistré le : jeudi 11 décembre 2008 23:00
Localisation : Région Famenne

Re: Moût de prunes

Message non lu par blup blup » vendredi 26 octobre 2018 9:49

comme tu as brasser l'air au dessus de ton mou, tu as détruit le couche de protection (co2) , je te conseille de jeter une poignée de sucre, ta fermentation va recommencer et une couche de co2 va se créer au dessus du moût, elle va protéger ton moût en attendant le bouilleur de cru , et ferme bien ton fut au risque de fabriquer un délicieux vinaigre de prune :wh
le Pyrex, c'est inerte et vite propre

Boizenmieux
Apprenti
Messages : 15
Enregistré le : lundi 22 octobre 2018 17:53

Re: Moût de prunes

Message non lu par Boizenmieux » samedi 17 novembre 2018 17:25

Du coup, cela a donné environ 1,7 litres d'eau de vie à 65°.

Avatar du membre
jeremyladouble
Maître distillateur
Messages : 2752
Enregistré le : dimanche 10 juillet 2011 7:49
Localisation : Haute Bretagne

Re: Moût de prunes

Message non lu par jeremyladouble » samedi 17 novembre 2018 20:36

:exc Pour 20l de mout et un début, c'est pas mal...
Pour boire, même avec modération, n'oublie pas de diluer aux alentours de 40° (perso, je préfère un peu en dessous.)
Etiamsi omnes ego non

Avatar du membre
stillman
Administrateur - Site Admin
Messages : 5022
Enregistré le : jeudi 06 juillet 2006 13:02
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Moût de prunes

Message non lu par stillman » lundi 19 novembre 2018 20:22

Bon début ! et bonne dégustation!
Lisez, lisez, lisez encore... Posez ensuite vos questions... Relisez encore... On ne lit jamais assez!
Tout est là : fairesagnole - le site ou wikignole

Boizenmieux
Apprenti
Messages : 15
Enregistré le : lundi 22 octobre 2018 17:53

Re: Moût de prunes

Message non lu par Boizenmieux » mercredi 21 novembre 2018 21:08

Merci pour vos réponses.
Oui je suis très content ...
Si j'en crois tout ce que je peux lire, il faudrait normalement distiller deux fois pour concentrer les arômes et arriver à quelque chose de plus fin.
En faisant ça on concentre aussi l'alcool. On se retrouve avec moins de distillat mais avec un plus haut degré. Quelle est la proportion de ce qui va rester au final ?
Merci

Avatar du membre
jeremyladouble
Maître distillateur
Messages : 2752
Enregistré le : dimanche 10 juillet 2011 7:49
Localisation : Haute Bretagne

Re: Moût de prunes

Message non lu par jeremyladouble » jeudi 22 novembre 2018 20:24

En théorie et avec un alambic à repasse (comme ceux des ateliers communaux de l'Est de la France)
La repasse va permettre d'éliminer plus facilement les têtes (toxiques) et les queues (pas bonnes mais recyclables dans une autre cuite)
Le cœur de chauffe tournera de toute façon aux alentours de 65° abv et il faudra de toute façon diluer ou laisser une grosse part aux anges pour ne pas se ruiner les papilles.
La repasse permet d'avoir un cœur plus long une coupe plus nette des queues. (même si ma moitié n'est pas toujours d'accords sur ces choix :mrgreen:)
Etiamsi omnes ego non

House
Apprenti
Messages : 13
Enregistré le : mardi 19 décembre 2017 14:21

Re: Moût de prunes

Message non lu par House » vendredi 09 août 2019 15:36

Bonjour à tous

Je prends le post en marche...

Moût de prunes en fermentation depuis le 04 août, ça bulle super bien...il semble se former une couche plus dense dans la hauteur du moût : faut-il remuer le seau (sans l'ouvrir) ?

Et le d-Day : le distillateur mettra-t-il tout le contenu du seau de fermentation dans l'alambic avec une grille dans le fond pour éviter de cramer le tout, ou doit-il prendre d'autres précautions ?

Merci pour vos lumières !
House

erge
Producteur de gnôle
Messages : 97
Enregistré le : vendredi 28 juillet 2017 12:36

Re: Moût de prunes

Message non lu par erge » vendredi 09 août 2019 21:13

Bonsoir
Perso je laisse mes moûts tranquilles, je ne les regarde même pas .
Fûts fermés, étanches avec barboteur, pas de remuages.
Oui quand que je les ouvre avant le passage à la marmite je vois une couche
Sèche sur le dessus mais elle ne gêne pas.
Pour info j’attends quelques mois entre la mise en fût et la distillation.
Laissez le temps faire son œuvre.
Et pour le distilateur il doit savoir comment faire c’est son métier.

Avatar du membre
Lapinou
Bouilleur de crû
Messages : 130
Enregistré le : dimanche 07 mai 2017 14:37

Re: Moût de prunes

Message non lu par Lapinou » samedi 10 août 2019 0:44

Il n est pas necessaire de retirer les noyaux des prunes. Si vous utilisez des prunes mures et qu une fois que le mout a pratiquement fini la fermentation vous brassez bien comme il faut avec un manche a balais propre, les noyaux vont tomber dans le fond du mout. Lors que vous preleverez le mout pour l apporter au distilateur vous evitez de prendre la lie et les noyaux qui ont coule. Cela evite de denoyauter les prunes pour un resultat equivalent.

erge
Producteur de gnôle
Messages : 97
Enregistré le : vendredi 28 juillet 2017 12:36

Re: Moût de prunes

Message non lu par erge » samedi 10 août 2019 18:40

Perso je met un coup de mélangeur à peinture dés la mise en fût des fruits.
Bien sûr il ne sert qu’à ça.
Et après je laisse faire la nature.

erge
Producteur de gnôle
Messages : 97
Enregistré le : vendredi 28 juillet 2017 12:36

Re: Moût de prunes

Message non lu par erge » samedi 10 août 2019 18:42

Ah oui pareil, je ne dénoyaute pas

House
Apprenti
Messages : 13
Enregistré le : mardi 19 décembre 2017 14:21

Re: Moût de prunes

Message non lu par House » mardi 13 août 2019 9:37

Bonjour,
Merci pour les réponses au post précédent !
ça ne bulle plus depuis hier...possible que tout le sucre ait été consommé en 9 jours..?
A priori pas de surchauffe, donc les levures devraient encore être vivantes...

Bonne journée

Répondre