Vieillissement aux copeaux maison

Vos questions sur la préparation des moûts de grain, de la bière... Brassage, fermentation...

Modérateurs: wal, blaireau, panoramix

Vieillissement aux copeaux maison

Message non lude knak » Dim Nov 22, 2015 9:45

Salut salut,

J'ai une petite prune, que j'ai faite faire à l'alambic du coin... Une merveille : pas trop forte, vachement fruitée.
Comme j'ai plusieurs litres qui attendent qu'on veuille bien les boire, et que j'aime beaucoup les digestifs vieillis en fut de chêne, je me suis dit, pourquoi pas essayer de faire vieillir cette prune qui s'ennuie sur l'étagère !

J'ai préparé mes copeaux selon la méthode n°1, à partir de branches de chêne sèches.
Pour une première fois, j'ai laissé vieillir 15 jours.

Verdict :
- Arrrrhhhh c'est acide/amer
- De la vanille, du sucre, point du tout.
- Et plus du tout de fruit !!!!

Alors je me questionne.
Amertume :
- Est-ce que c'est parce que mon chêne est trop jeune ? J'ai relancé une bouteille, que je vais laisser 1 mois, on verra bien. Peut-être une deuxième session améliorera mon chêne.
- Est-ce que n'i pas assez chauffé mon chêne ? je vois des histoires de gaz à laisser s'échapper, je doute que ce soit arrivé dans ma préparation.

Pas de vanille :
- Est-ce que c'est parce que mon chêne n'est pas assez brulé ? Je n'ai pas osé le laisser complètement griller. Donc les bouts des brindilles sont carbonisés, mais le milieu a encore couleur de bois. Faut-il que je les re-prépare, peut-être plutôt selon la méthode 3 ?

Fruit :
- Mais diable, pourquoi mon fruit a disparu ????


Des avis ?

Merci !

A+
knak
Apprenti
 
Messages: 5
Inscription: Ven Nov 20, 2015 20:37

Re: Vieillissement aux copeaux maison

Message non lude wal » Dim Nov 22, 2015 11:30

As-tu regardé la traduction de homedistiller. Il y a un pavé consacré au vieillissement (c'est dans Goûts-Utiliser le bois):
http://www.fairesagnole.eu/homedistiller_fr/index.html
J'aime le vin d'ici mais pas l'eau de là (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
wal
Administrateur - Site Admin
 
Messages: 8456
Inscription: Lun Oct 02, 2006 15:29
Localisation: Provence

Re: Vieillissement aux copeaux maison

Message non lude knak » Sam Nov 28, 2015 13:49

Oui, j'avais commencé par le super résumé sur le site, puis j'avais trouvé tes traductions.

En relisant, je vois 3 choses :

"Les arômes du whisky peut être réalisée en absence de toute évaporation, parce que le composant aromatique vient uniquement du processus d'oxydation. L'alcool solubilise les ? [lignins] du chêne qui s'oxydent alors en vanillines. Habituellement on enferme des morceaux de chêne dans un récipient clos hermétiquement (acier inoxydable ou verre) avec un 1/3 à 1/4 d'espace vide au dessus, ainsi 100% de l'évaporation est transformée en 100% d'oxydation. Ceci élimine également le risque d'un baril aigre."

--> Je n'ai pas assez d'air !

J'ai fait ça avec des pommes, des pêches, des ? [choke cheeres], et de l'orge malté pur grain. Tout est sorti superbe, et les caractéristiques du fruit n'ont pas été perdues.

--> Le vieillissement au chêne fonctionne à merveille pour les alcools de grains et le rhum, mais j'avais un doute pour les fruits. Apparemment, c'est censé marcher. Bonne nouvelle.

L'amertume du chêne neuf dû à un excès de TANINS

--> ça doit être ça mon problème. En ne laissant vieillir que quelques semaines la première fois, je pensais éviter ce problème... mais apparemment, on n'y coupe pas.


Côté théorie, ça me semble assez clair. Côté pratique, quelqu'un a un retour d’expérience (réussie ou ratée) à partager sur le vieillissement en copeaux maison ?

Merci
A+
knk
knak
Apprenti
 
Messages: 5
Inscription: Ven Nov 20, 2015 20:37

Re: Vieillissement aux copeaux maison

Message non lude jeremyladouble » Sam Nov 28, 2015 14:23

Mollo, mollo !!!
C' est vrai que le chêne torréfié a des propriétés sympathiques mais je ne suis absolument pas persuadé que l'ajout de bouts de bois magiques aboutissent au même résultat que la micro porosité d'un petit tonneau en bois merrain et la nécessaire part des anges :pda: :( .
En résumé et pour de l' UJSM: ça donne une couleur sympa, ça peut donner un gout sympa, si on oublie pas le bout de bois dans la dame Jeanne :mrgreen: !!!
L'age venant, je penche de plus en plus vers des investissements sous forme de tonnelets... :pda: :pda: :pda:
En résumé, et à mon sens, à partir d'un certain stock, le gain de temps apporté par le bois torréfié se justifie moins..surtout quand à la base le produit est déjà très bon.
Etiamsi omnes ego non
Avatar de l’utilisateur
jeremyladouble
Maître distillateur
 
Messages: 2609
Inscription: Dim Juil 10, 2011 7:49
Localisation: Haute Bretagne

Re: Vieillissement aux copeaux maison

Message non lude de l'Ourthe » Dim Jan 10, 2016 5:19

Bon dimanche, et quelques remarques,

Le chêne doit provenir d'un arbre vieux, du tronc, et ne pas contenir de l'aubier.
La torréfaction est intéressante pour les alcools de grains, la partie carbonisée "adsorbe" certains composés indésirables...
Peut-être pas une bonne idée pour un alcool de fruit.
Festina lente tempus edax rerum
Avatar de l’utilisateur
de l'Ourthe
Maître distillateur
 
Messages: 702
Inscription: Ven Sep 25, 2015 10:40

Re: Vieillissement aux copeaux maison

Message non lude erge » Ven Juin 01, 2018 21:42

Déterrage de post
J’ai mis des copeaux de chêne américain, de chez brou.... dans mon pommeau et le goût est très , trop , prononcé.
J’ai testé sur 5 litres avec 10 grammes de copeaux pendant 7 mois.
Y a t’il un moyen de retirer ce goût ? J’ ai du copeaux de chêne français, qui serait épicé plutôt que vanillé .
L’idée serai de faire un mélange pour atténuer ce goût vanillé / bergamote.
Ou alors ouvrir la dame jeanne pour que ça s’aére ?
Bon j’ai 15 litres de pommeau sans additif,je pourrais faire un assemblage à l’embouteillage.

Avez-vous un conseil , une idée ?

Merci
erge
Producteur de gnôle
 
Messages: 84
Inscription: Ven Juil 28, 2017 12:36

Re: Vieillissement aux copeaux maison

Message non lude blup blup » Ven Juin 01, 2018 22:00

essaye avec un verre de tes 5L et 3 verre de tes 15 L et corrige l'assemblage
lorsque je mets des copeaux c'est 15 jours de macération
le Pyrex, c'est inerte et vite propre
Avatar de l’utilisateur
blup blup
Maître distillateur
 
Messages: 4247
Inscription: Jeu Déc 11, 2008 23:00
Localisation: Région Famenne

Re: Vieillissement aux copeaux maison

Message non lude erge » Sam Juin 02, 2018 10:10

Merci , je vais faire des essais dans ce sens.
Ha oui 15 jours de macération, avec mes 7 mois je suis hors jeux. Dire que je pensait laisser macérer un an .
Je vais de ce pas retirer les copeaux de mes autres bonbonnes.
Y a t’il une règle, une durée, pour la macération de copeaux ?
erge
Producteur de gnôle
 
Messages: 84
Inscription: Ven Juil 28, 2017 12:36

Re: Vieillissement aux copeaux maison

Message non lude blup blup » Sam Juin 02, 2018 19:28

si il y a une regle, je ne la connais pas , fait un test et compare l'évolution
le Pyrex, c'est inerte et vite propre
Avatar de l’utilisateur
blup blup
Maître distillateur
 
Messages: 4247
Inscription: Jeu Déc 11, 2008 23:00
Localisation: Région Famenne

Re: Vieillissement aux copeaux maison

Message non lude jeremyladouble » Dim Juin 03, 2018 9:46

Pas sur qu'il y ait une règle stricte et fiable.
Je reste persuadé que la base du vieillissement reste:
- Le tonneau qui va bien, et c'est déja tout un programme...
- L'emplacement ou les emplacements ou on va mettre le tonneau: tout un programme aussi...
- On y adjoint les goût propres de chacun: tout un p...etc.

On ne perd pas de vue que ce n'est pas évident de remplir un tonneau (faut avoir plein d'arbres)
On reste conscient que l'on n'est pas des œnologues.

Et les copeaux dans tout ça ?
-Un moyen pratique et parfois légal de palier aux deux premiers alinéas, on y adjoint les réalités économiques, sinon l'apreté au gain . (vaste débat pour le vin)
Même si on n'est pas des œnologues, on peut gouter, le plus souvent possible pour éviter de boire, sinon de manger de la sciure, de l’aloès ou de la fumée.
Donc prudence, modestie et bon goût.
Ce n'est que mon opinion
Etiamsi omnes ego non
Avatar de l’utilisateur
jeremyladouble
Maître distillateur
 
Messages: 2609
Inscription: Dim Juil 10, 2011 7:49
Localisation: Haute Bretagne

Re: Vieillissement aux copeaux maison

Message non lude jacques » Dim Juin 03, 2018 16:54

le tonneau en chêne et du temps .
jacques
Maître distillateur
 
Messages: 348
Inscription: Sam Oct 10, 2009 14:09

Re: Vieillissement aux copeaux maison

Message non lude erge » Lun Juin 04, 2018 13:01

Merci pour vos conseils et avis.
Comme il n'est pas encore l'heure de la mise en bouteille , j'ai retiré les copeaux et laissé les 2 bonbonnes parfumés ouvertes .
A l'embouteillage je ferais un assemblage .
Je me note en gros et gras : léger sur les copeaux et surtout gouter régulièrement.
Pour info sur mon eau de vie de bière , 15 jours de copeaux ça a donné une belle coloration assez soutenue et aussi certainement grace à l'aération une odeur correcte , comparée à l'odeur de bière éventée que ça avait à la sortie de l'alambic .
Oui le tonneau en chêne est certainement la meilleur solution , mais comme évoque Jeremyladouble les réalités économique et de production font que j'essaie de contourner ces 2 faits par une solution moins onéreuse.
j'espère qu'a force d'expérience j'arriverais à sortir quelque chose de correct.
erge
Producteur de gnôle
 
Messages: 84
Inscription: Ven Juil 28, 2017 12:36

Re: Vieillissement aux copeaux maison

Message non lude jacques » Mar Juin 05, 2018 13:45

Ils n'ont contenus que de l'eau de vie de prune (7 litres chacun) fabrication artisanale 65 € l'unité 120 € les deux
Fichiers joints
DSC02234_2_1.jpg
DSC02234_2_1.jpg (102.09 Kio) Vu 1407 fois
jacques
Maître distillateur
 
Messages: 348
Inscription: Sam Oct 10, 2009 14:09

Re: Vieillissement aux copeaux maison

Message non lude erge » Mar Juin 05, 2018 22:13

La proposition est alléchante, mais je doit la décliner.
Ma production étant anecdotique je préfère rester sur des copeaux.
Je te remercie pour ta proposition et peut-être un jour sauterais-je le pas
erge
Producteur de gnôle
 
Messages: 84
Inscription: Ven Juil 28, 2017 12:36


Retourner vers Brassage, fermentation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités