Pas à pas pour mon hydromel artisanal

Vos questions sur la préparation des moûts de grain, de la bière... Brassage, fermentation...
Jona
Apprenti
Messages : 14
Enregistré le : lundi 30 mai 2016 14:45

Re: Pas à pas pour mon hydromel artisanal

Message non lu par Jona » mardi 14 juin 2016 16:12

La encore j'ai fait preuve "d'amateurisme :oops: " dans le sens ou j'ai utilisé la levure à vin WYEAST 4184 Sweet Mead en calculant logiquement la quantité de sucre qu'il me fallait pour arriver à 15-16% d'alcool avec des sucres résiduels pour un hydromel liquoreux (dont bien sucré). Bien entendu, c'était sans savoir que cette levure peut travailler jusque max 11°d'alcool (je l'ai su deux jours après début fermentation)... Je ne comprends cependant pas pourquoi elle a stoppé son travail après 8 jours sauf peut être le "stress" du sucre comme tu l'explique BangaloreBee...

Maintenant que la fermentation est stoppée, que me conseilleriez-vous ? --> nouvelle fermentation ? (comment procéder), ajout d'alcool éthylique 96% et laisser vieillir ? Clarifier et laisser faire ??? Ou encore ajouter de l'eau pour diminuer la concentration de sucre... ?

Avatar du membre
blup blup
Maître distillateur
Messages : 4329
Enregistré le : jeudi 11 décembre 2008 23:00
Localisation : Région Famenne

Re: Pas à pas pour mon hydromel artisanal

Message non lu par blup blup » mardi 14 juin 2016 16:52

tu veux arriver ou ?
actuellement ton hydromel est doux, puisque les levures sont stoppée
ajouter de l'eau , tu va diluer le gout
le Pyrex, c'est inerte et vite propre

Avatar du membre
alf
Maître distillateur
Messages : 1661
Enregistré le : dimanche 17 janvier 2016 7:26
Localisation : 44°20'18" N, 1°12'30" E

Re: Pas à pas pour mon hydromel artisanal

Message non lu par alf » mardi 14 juin 2016 16:56

ou alors tu ajoutes de la vodka ou de l'alcool à 90 ou 96, ça va pas mal pour remonter le titre sans trop diluer le gouts. et les levures seront bien cuites, comme ça.
xnǝλ sǝl ǝnbıu ǝlǫuɓ ɐl ¡uoıʇuǝʇʇɐ

Jona
Apprenti
Messages : 14
Enregistré le : lundi 30 mai 2016 14:45

Re: Pas à pas pour mon hydromel artisanal

Message non lu par Jona » mardi 14 juin 2016 17:30

Du mieux que je puisse m’exprimer, je cherche à la base à avoir un hydromel doux mais puissant en bouche avec du corps dont la dégustation est portée pour l’apéritif. Dans cette optique j’envisageais d’obtenir un breuvage tournant autour des 14-16° d’alcool. Le haut taux d’alcool aurait du me permettre d’atténuer le sucre afin de ne pas le rendre écœurant…
Il est donc important de continuer la fermentation alcoolique (j’hésite tout de même à employer la levure turbo)… Vu le prix de l’alcool éthylique à 96% … mon hydromel risque de devenir hors de prix (environ 28Euros le L à 96% en Belgique), ne connaissant pas le taux d'alcool déjà présent, je me risque à un drôle de calcul pour atteindre l'objectif.

N’y aurait-il pas une possibilité de relancer une fermentation sans altérer la solution ?
Un processus de vieillissement existe-il pour l'hydromel ? (un peu comme pour les alcools maturés en fût de chêne ou avec des copeaux) ?

Jona
Apprenti
Messages : 14
Enregistré le : lundi 30 mai 2016 14:45

Re: Pas à pas pour mon hydromel artisanal

Message non lu par Jona » mardi 14 juin 2016 17:36

Tiens, j'ai trouvé un document confirmant t'es dire BangaloreBee en ce qui concerne le stress des levures dans des solutions fortement sucrées :

http://www.changins.ch/files/changins/r ... 6_2014.pdf

Avatar du membre
alf
Maître distillateur
Messages : 1661
Enregistré le : dimanche 17 janvier 2016 7:26
Localisation : 44°20'18" N, 1°12'30" E

Re: Pas à pas pour mon hydromel artisanal

Message non lu par alf » mardi 14 juin 2016 17:41

ah ba alors, c'est 14 fois plus cher qu'en Andorre, en Belgique.

Sinon, la méthode peut être celle-ci:
relance arret fermentation.jpg
relance arret fermentation.jpg (126.99 Kio) Vu 4985 fois
le phosphate diammonique c'est du nutriment
xnǝλ sǝl ǝnbıu ǝlǫuɓ ɐl ¡uoıʇuǝʇʇɐ

Avatar du membre
jeremyladouble
Maître distillateur
Messages : 2674
Enregistré le : dimanche 10 juillet 2011 7:49
Localisation : Haute Bretagne

Re: Pas à pas pour mon hydromel artisanal

Message non lu par jeremyladouble » mardi 14 juin 2016 19:32

Tu peux aussi ajouter de l"eau, la fermentation devrait redémarrer, quand le gout te plait, tu ajoute de l'alcool neutre pour stopper la fermentation.
Je ne sais pas si c'est très orthodoxe, mais j'aime bien mon hydrochen (sorte de choumel) le plus dur, au final, étant de se procurer du miel à cout acceptable...
Etiamsi omnes ego non

Gwilym49
Apprenti
Messages : 13
Enregistré le : lundi 26 novembre 2018 19:44

Re: Pas à pas pour mon hydromel artisanal

Message non lu par Gwilym49 » dimanche 23 décembre 2018 18:12

C'est un peu un déterrage, mais pour info, il y a moyen de se procurer du miel du pays pas trop cher chez les apiculteurs amateurs à la bonne saison.
Je m'explique : Normalement, le miel récolté doit être à 18% d'humidité maximale en moyenne. Souvent certains cadres non operculés sont trop humides, donc ils sont extrait à part pour ne pas dépasser le taux. (Ou ils peuvent être séché par déshumidificateur). Ce miel "humide" ne peut être conservé longtemps donc il est vendu moins cher, à moitié prix à qui le veut (souvent des boulangeries).

Avatar du membre
Mr-Phil
Maître distillateur
Messages : 1452
Enregistré le : mardi 04 mai 2010 18:34
Localisation : Sud Massif central

Re: Pas à pas pour mon hydromel artisanal

Message non lu par Mr-Phil » lundi 24 décembre 2018 11:45

Merci pour l'info... Tu as une idée de quand est "la bonne saison" ?
Gamma GT, Gamma je resterais !

Gwilym49
Apprenti
Messages : 13
Enregistré le : lundi 26 novembre 2018 19:44

Re: Pas à pas pour mon hydromel artisanal

Message non lu par Gwilym49 » mardi 25 décembre 2018 12:45

Ca dépend beaucoup des régions, c'est au moment de la récolte du miel de printemps et d'été, fin mai et fin aout pour chez nous.

Avatar du membre
blup blup
Maître distillateur
Messages : 4329
Enregistré le : jeudi 11 décembre 2008 23:00
Localisation : Région Famenne

Re: Pas à pas pour mon hydromel artisanal

Message non lu par blup blup » mardi 25 décembre 2018 20:38

Mr-Phil a écrit :
lundi 24 décembre 2018 11:45
Merci pour l'info... Tu as une idée de quand est "la bonne saison" ?
le miel de printemps se récolte lorsque le colza termine sa floraison
le miel d'été ca dépends des pluies dans la région, ici en Belgique c'est fin juillet
ou alors vous surveillez le poids des ruches, il y a des balances connectées sur le net
le Pyrex, c'est inerte et vite propre

Gwilym49
Apprenti
Messages : 13
Enregistré le : lundi 26 novembre 2018 19:44

Re: Pas à pas pour mon hydromel artisanal

Message non lu par Gwilym49 » samedi 29 décembre 2018 2:40

C'est rare les balances connectées, et ca coute cher.
Ca dépend beaucoup des régions, du climat et des plantations en fait. On se repère aux fleurs, comme pour le colza. Il y a déjà des différences entre la Famenne et l'entre sambre et meuse :be

Avatar du membre
Mr-Phil
Maître distillateur
Messages : 1452
Enregistré le : mardi 04 mai 2010 18:34
Localisation : Sud Massif central

Re: Pas à pas pour mon hydromel artisanal

Message non lu par Mr-Phil » samedi 29 décembre 2018 9:22

C'est vrai que ce fier aux fleurs j'aurais pu y penser... Merci en tout cas les gars, je surveillerais ça.
Gamma GT, Gamma je resterais !

Avatar du membre
blup blup
Maître distillateur
Messages : 4329
Enregistré le : jeudi 11 décembre 2008 23:00
Localisation : Région Famenne

Re: Pas à pas pour mon hydromel artisanal

Message non lu par blup blup » samedi 29 décembre 2018 9:56

Gwilym49 a écrit :
samedi 29 décembre 2018 2:40
C'est rare les balances connectées, et ca coute cher.
Ca dépend beaucoup des régions, du climat et des plantations en fait. On se repère aux fleurs, comme pour le colza. Il y a déjà des différences entre la Famenne et l'entre sambre et meuse :be
j'ai payé 250 euros pour ma balance connectée
le Pyrex, c'est inerte et vite propre

Répondre