Page 1 sur 1

Le riz

Message non luPosté: Dim Jan 29, 2017 18:17
de Louis
Dudulle a écrit:Je vois que tu fais de l'alcool de riz. Je serais ravi d'échanger sur le sujet.


Le principal problème que j'ai eu était de cuire une grande quantité de riz occasionnellement.... J ai dû m'équiper d'une batterie de cuiseurs de riz classiques 1.5kg pour remplir des bidons de 100 litres. Pfoufff...
La technique mis en oeuvre me venait de Chine. C'est assez intéressant, particulier.
Le riz produit énormément d'alcool, la fermentation est violente et produit beaucoup de mousse, il ne faut pas remplir les bidons de fermentation à plus de 50%.
J'ai mis mon alcool de riz à 42%, et c 'est sans doute une erreur. Je pense qu'il était meilleur à 55%.
J ai un goût Champignon/terreux assez prononcé.
Disons que je sais faire, mais je ne pense pas être un premier cru !
Si j'en refait un jour, je ferais quelques modifications pour améliorer.

Re: Le riz

Message non luPosté: Dim Jan 29, 2017 19:55
de Dudulle
Tu ne le cuit pas à la vapeur ?

Pour ma part j'ai cuis par 500g, donc avec un panier vapeur dans une cocotte minute j'ai pu m'en sortir, mais vu que j'ai bien accroché sur le résultat je pense acheter un couscoussier.

Re: Le riz

Message non luPosté: Dim Jan 29, 2017 20:49
de Louis
Pour ma part, je trouve les cuiseurs de riz très performant si on met la bonne quantité d eau.
J ai visité des distilleries Chinoises avec des cuiseurs riz de la taille de tanks à lait !

J essaye de travailler au max naturellement, sans ajouts extérieurs, afin d éviter de tomber dans du standard.
J ai travaille avec 2 types de riz.
Un peu travaillé, portant naturellement ses fermant, que je laisse "moisir" d une façon particulière.
L autre plus travaille, plus riche en amidon, qui sera marié au riz "moisi" pour lancer la fermentation naturelle.
Le mariage se fige dans les bidons le premier jour, pour ensuite se transformer en geyser de mousse !
C est vraiment particulier à faire.
Mais j ai du mal à accrocher sur le goût, même avec les productions Chinoises.
Si vous distillez fort, vous pouvez faire beaucoup d alcool neutre.

Re: Le riz

Message non luPosté: Dim Jan 29, 2017 20:58
de Dudulle
C'est vrai que si le but est de dtransformer derrière alors le cuiseur à riz est probablement plus pratique, mais pour le saké il faut essayer de conserver des grains entiers pour mieux séparer le liquide.
En ce qui concerne le gout j'étais un peu déçu aussi dans un 1er temps, mais en laissant reposer je trouve que le résultat s'améliore grandement.
Quand tu parles de faire "moisir" tu veux dire par l'action du koji kin, ou par un procédé spontané ?

Re: Le riz

Message non luPosté: Dim Jan 29, 2017 23:42
de Louis
Oui, je parle de ferments naturels et d alcools distilles,
Ce sont mes intérêts premiers.

Re: Le riz

Message non luPosté: Ven Déc 08, 2017 18:53
de paysan
Bonsoir a vous!
Je ne sais rien, ne connais rien, mais suis désireux d'apprendre!
Pouvez vous m'indiquer les bonnes filieres sur ce sujet?
merci d'avance. Michel