Moût de prunes : comment faire ?

Vos questions sur la préparation des moûts de grain, de la bière... Brassage, fermentation...

Modérateurs: wal, blaireau, panoramix

Moût de prunes : comment faire ?

Message non lude micjoh59 » Ven Aoû 03, 2018 13:53

Bonjour
Un nul en la matière aurait besoin de vous.
Comme vous avez constaté cette année est une année avec une production de prunes importante
pourquoi les laissé perdre ?Alors pour débuter pourriez vous m'expliquer comment faire fermenter ces prunes.
J'ai déjà regardé sur d'autres sites , différentes méthodes et je suis perdu.
-ramasser des fruits propre-les couper et laisser les noyau-mettre le tout dans un tonneau (pour moi ce sera plastique)
FAUT IL AJOUTER DE L'EAU OU DE LA LEVURE ET ENSUITE ??
Cdt
Dernière édition par micjoh59 le Dim Aoû 05, 2018 4:49, édité 1 fois.
micjoh59
Apprenti
 
Messages: 8
Inscription: Mer Aoû 01, 2018 13:53

Re: Comment faire ?

Message non lude Lapinou » Ven Aoû 03, 2018 23:45

Voici comment je procede quand j ai la chance d avoir des prunes.
Il faut retirer les queues et debris vegetaux. Ecarter les fruits pourris, blet ou pas mure.
Je les rince plusieurs fois a l eau claire.
Puis les met dans une cuve, je couvre d eau. Faut pousser dessus pour savoir combien mettre d eau .
Attention la cuve ne doit pas contenir plus de 3/4 de son volume . mais pas moins non plus.
Plus ca va gicler, si pas asse il risque d y avoir une depression avant le demarrage de la fermentation quand la temperature va fraichir au soir.
Une bonne poigne de levure seche pour boulangerie. Et bien touiller le tout . Faut entrer de l air et dissoudre la levure.
Si vous ne souhaitez pas utiliser de levure, il ne faut pas rincer les fruits. La levure est dessus.
Il est possible de rajouter ( jusqu a un certain point) du sucre , plus il y a de sucre plus il y aura d alcool mais plus il y aura d alcool moins il y aura de gout . c est un choix a faire.
Refermer hermetiquement et poser le barboteur . Ok c est pas tout a fait hermetique mais faut pas que de l air ou des bestioles puissent y entrer.
Ranger la cuve a l abris du soleil.
Le lendemain , la fermentation devrait avoir demarree.Ca se vois au barboteur. Retirer le barboteur et ouvrez la cuve . Il faut bien brasser pour entrer de l air. Puis refermer.
Attention aux mouches a vinaigre.
Le deuxieme jour , pareil.
Apres une semaine les prunes devraient commencer a se defaire . Si ce n est pas le cas attendez qq jours de plus. Toujours retirer le barboteur avant d ouvrir la cuve.Il faut touiller energiquement ( entrer un min d air ) pour detacher les noyaux, ils vont couler.Attention aux mouches a vinaigre. Puis refermer et remettre le barboteur.
Un melangeur a platre est l outil ideal pour faire ca. Sinon foreuse avec melangeur a miel , mais la foreuse va morfler. A defaut un manche de rateau (plus solide qu un manche a balais ) propre et neuf mais ca fait transpirer.
Cela fait, attendre l automne.
Verifier regulierement le niveau d eau du barboteur. Quand la fermentation est finie mettez votre cuve au frais, mais avec son barboteur .
Quand viens le moment d apporter votre mout chez le distillateur ambulant,touiller energiquement le mout pour decrocher les noyaux qui ont resiste la premiere fois transvasez le mout dans une autre cuve mais laissez les noyaux dans la premiere. Ils ne doivent pas passer a la distillation. Un peu c est pas grave , ca donne un bon gout . Mais trop c est un soucis.
Refermer hermetiquement la cuve contenant le mout. Ca sent bon mais quand ca coule dans la voiture ca deviens vite lassant surtout quand ca tourne au vinaigre.
Toujours utiliser des outils/mains propres. L hygiene est capital.
Si votre fermentation est particulierement vigoureuse et que ca sort par le barboteur. Poser un tamis sur le mout et sous le barboteur avant de refermer. Tout bien nettoyer le couvercle, bord de cuve et barboteur. Vous pourrez recuperer le tamis par la suite quand ca se sera calme .
Sinon ce n est pas bien complique a faire.
Il y a d autres facons de faire. Cela en est une .
Avatar de l’utilisateur
Lapinou
Producteur de gnôle
 
Messages: 77
Inscription: Dim Mai 07, 2017 14:37

Re: Comment faire ?

Message non lude dodo3010 » Sam Aoû 04, 2018 13:24

Bonjour le mieux c'est de les laisser au naturel il faut juste enlever les fruits pourris et enlever les queues et autres débris végétaux
Sans rajouter du sucre le rajout de sucre est illégal le saccharose se retrouve même après une fermentation et distillation je les broyes légèrement sans casser les noyaux avant de commencer la fermentation ainsi que je prends la densité du moût pour en déduire l'alcool potentiel
Il faut mieux boire peu mais boire que du bon
dodo3010
Producteur de tord boyaux
 
Messages: 49
Inscription: Sam Avr 14, 2018 11:33

Re: Comment faire ?

Message non lude micjoh59 » Sam Aoû 04, 2018 14:04

Merci pour la méthode ,mais barboteur c'est quoi ?
micjoh59
Apprenti
 
Messages: 8
Inscription: Mer Aoû 01, 2018 13:53

Re: Comment faire ?

Message non lude dodo3010 » Sam Aoû 04, 2018 15:38

Un barboteur permet de laisser les gaz de fermentation s'échapper (le CO2) sans que l'air ne peut rentrer si l'air rentre il risque d'avoir des mauvais développement tel que l'apparition de moisissure sur les fruits
Il faut mieux boire peu mais boire que du bon
dodo3010
Producteur de tord boyaux
 
Messages: 49
Inscription: Sam Avr 14, 2018 11:33

Re: Comment faire ?

Message non lude micjoh59 » Sam Aoû 04, 2018 16:54

ok merci ,j'ai vu que cela pouvait se faire avec une bouteille remplie aux 3/4 d'eau et un tuyau
mais je ne savais pas que le nom était barboteur
micjoh59
Apprenti
 
Messages: 8
Inscription: Mer Aoû 01, 2018 13:53

Re: Comment faire ?

Message non lude micjoh59 » Sam Aoû 04, 2018 17:34

C'est encore moi
le beau père de mon fils faisait sa gniole , je ne le savais même pas ,au décès de son épouse ,avant de vendre la maison
tout a été nettoyé et mon fils m'a apporté un livre "guide pratique du bouilleur et distillateur d'eau de vie"
livre qui nous montre les anciennes machines
avec cala il y avait un tuyau spiralé ,derrière une vanne ,ensuite un té ,d'un côté un raccord et de l'autre un hydromètre
index rouge à 4,5 et bien sur lecture à 0
Dommage ,je n'ai jamais abordé le sujet avec lui de son vivant (encore aurait il fallu qu'il en parle)
mais ce système peut il servir ?
@+ :acid
micjoh59
Apprenti
 
Messages: 8
Inscription: Mer Aoû 01, 2018 13:53

Re: Comment faire ?

Message non lude dodo3010 » Sam Aoû 04, 2018 22:05

Franchement je sais pas si le système pourra servir mais il serait bien de le garder en souvenir
Je pense que c'était des pièces d'un ancien alambic
Il faut mieux boire peu mais boire que du bon
dodo3010
Producteur de tord boyaux
 
Messages: 49
Inscription: Sam Avr 14, 2018 11:33

Re: Comment faire ?

Message non lude Lapinou » Sam Aoû 04, 2018 22:06

Ce livre la ? : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... texteImage
micjoh59 ? pourrai tu changer le titre de ce post et mettre :
Moût de prunes. Comment faire ?

Ce serait plus parlant et ca faciliterai les recherches pour les suivants.
Avatar de l’utilisateur
Lapinou
Producteur de gnôle
 
Messages: 77
Inscription: Dim Mai 07, 2017 14:37

Re: Moût de prunes : comment faire ?

Message non lude micjoh59 » Dim Aoû 05, 2018 4:53

Non ce n'est pas celui la ,c'est guide pratique du bouilleur et du distillateur d'eaux de vie et d'essences aromatiques
offert par DEROY Fils ainé
micjoh59
Apprenti
 
Messages: 8
Inscription: Mer Aoû 01, 2018 13:53

Re: Moût de prunes : comment faire ?

Message non lude wal » Dim Aoû 05, 2018 7:07

Etant donné qu'en France il est interdit de posséder un matériel (même ancien) ou des pièces dudit matériel on va arrêter là. Merci.
J'aime le vin d'ici mais pas l'eau de là (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
wal
Maître distillateur
 
Messages: 8416
Inscription: Lun Oct 02, 2006 15:29
Localisation: Provence

Re: Moût de prunes : comment faire ?

Message non lude hal en bic » Lun Sep 03, 2018 12:31

Bonjour à tous,

La distillation à domicile et la possession de matériel de distillation est très règlementée en France mais pour les propriétaires de vergers il est possible de faire distiller son mout officiellement par un bouilleur de cru déclaré, suivant les régions il en existe qui se déplacent de village en village mais cela devient rare ou se renseigner où se trouve un bouilleur de cru.

Après avoir effectuer les démarches administratives pour obtenir l'autorisation à distiller jusqu'à 1000° d'alcool taxé à 50% les degrés suivant seront taxés plein pot ce qui rend cher le litre de gnole !

Les parent de mon beau-frère avaient un droit de distiller 1000° gratuitement mais ce droit n'est plus en vigueur depuis longtemps nos politiques on une grande soif de taxes !!!

Si vous êtes intéressés aussi par la distillation et voir du matériel, je vous conseille d'aller visiter des distilleries officielles il en existe de nombreuses en presque toutes région de France j'ai gardé un bon souvenir d'une visite en groupe d'une distillerie de Whisky dans l'Allier.
Avec les salutations de hal en bic
Un verre ça va mais avec deux j'y vois mieux ;o)
Avatar de l’utilisateur
hal en bic
Bouilleur de crû
 
Messages: 171
Inscription: Sam Juin 09, 2012 10:42
Localisation: Languedoc

Re: Moût de prunes : comment faire ?

Message non lude erge » Mar Sep 04, 2018 11:51

Bonjour,

Comme j'ai eu beaucoup de mirabelles cette année , j'ai fait un mout de mirabelles.
Tout simplement j'ai mis les mirabelles dans un tonneau plastique , un coup de mélangeur à peinture , fermé avec barboteur et j'attends.
Pour les prunes je pense que le principe est le même , comme le détaille bien "LAPINOU".
Pour les barboteurs j'ai fait un trou dans le couvercle mis un bouchon conique en caoutchouc percé et un barboteur dans le trou.
Pour les fruits j'ai mis dans le tonneau les fruits que je peux manger , pas de fruits sales ou trop abimés ni feuilles et brindilles.

Et voilà
erge
Producteur de gnôle
 
Messages: 82
Inscription: Ven Juil 28, 2017 12:36


Retourner vers Brassage, fermentation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité