Questions de neu-neu

Vos questions sur la préparation des moûts de grain, de la bière... Brassage, fermentation...
Avatar du membre
Marengo
Apprenti
Messages : 15
Enregistré le : dimanche 07 juin 2020 15:05

Questions de neu-neu

Message non lu par Marengo »

Bonjour :)

Je viens de lancer une fermentation. Elle démarre rapidement. Ma première expérience, la précédente, était constituée d'eau et de miel, dans lesquels j'avais ajouté de la levure de boulanger. Le résultat s'était fait 1 mois après, quand le barboteur de la tourie ne bougeait (presque) plus. L'expérience a été positive mais sans vraiment savoir ce que j'avais produit.

Pour cette nouvelle fois, j'ai utilisé une levure spécialement vendue pour, plus un sel nutritif. Le résultat est énorme, ils ont raison d'appeler le sel nutritif "turbo". A peine après 24h le barboteur s'agite à plein pour libérer le trop plein de gaz. Je sens qu'il faudra moins d'un mois cette fois. Pour synthétiser l'ensemble de mes lectures, je retiens que le processus de fermentation dure de 2 à 10 jours. Ça me fait une fourchette très large. D'autant que ma première expérience à duré 1 mois. Mais peut-être que dans l'interrogation, je ne l'ai pas écourté assez tôt...

je me pose deux questions :
- Quand sait-on que la fermentation est finie, ou peut être stoppée, ou (et je sens la faiblesse de la question, d'où la question) quand sait-on que cela s'arrête ?
- Comment mesurer le titre alcoolique ? J'ai un outil censé le faire mais je n'ai réussi à rien lors de ma précédente expérience. C'est un tube en verre, lesté de plomb et avec une règle de 0 à 100. Un alcoomètre. Quel est le moyen le plus simple dans mon cas ?
Avatar du membre
wal
Administrateur - Site Admin
Messages : 9300
Enregistré le : lundi 02 octobre 2006 16:29
Localisation : Provence

Re: Questions de neu-neu

Message non lu par wal »

Généralement une fermentation est terminée lorsqu'il n'y a plus de dégagement de gaz carbonique (le bulleur a stoppé son activité). Cela ne signifie pas qu'elle s'est bien passée et bien terminée. Le bon appareil c'est le densimètre.

L'alcoomètre ne donne pas un bon résultat, sur une fermentation. Il est préférable d'utiliser un densimètre http://www.fairesagnole.eu/page2/page17/matferm.html qui permet d'estimer la quantité de sucre. On prend donc une mesure avant de lancer une fermentation. Au fur et à mesure de celle-ci le sucre disparaît et la densité diminue. Généralement on considère que c'est terminé quand:
- ça ne bulle plus
- la densité avoisine les 1000

En fait ce qu'il faut faire c'est estimer la quantité de sucre et mesurer celle-ci au départ et à la fin et non la quantité d'alcool. La différence des deux donne une idée très précise de la quantité d'alcool générée.
L'alcoomètre ne fonctionne que pour un mélange d'eau et d'alcool sans sucre. Le sucre fausse les lectures. Fais l'essai avec une mesure de l'alcoomètre avant de lancer une fermentation donc dans un milieu sans alcool. On devrait trouver zéro, ce qui n'est pas le cas.
J'aime le vin d'ici mais pas l'eau de là (Pierre Dac)
Avatar du membre
Marengo
Apprenti
Messages : 15
Enregistré le : dimanche 07 juin 2020 15:05

Re: Questions de neu-neu

Message non lu par Marengo »

Pour faire la mesure avant, c'est mort pour cette fois :mrgreen:

Par contre l'outil que j'ai ressemble fortement à celui qui est décrit comme densimètre. Juste que l'échelle est gradué de 0 à 100. D'où la confusion.
wal a écrit : mardi 09 juin 2020 20:55 L'alcoomètre ne donne pas un bon résultat, sur une fermentation.
Je confirme.
Je l'ai essayé avec du cidre du commerce, il me donne 0%. Comme il est réglé pour 15° je devrais en plus enlever 1,5 du résultat... :roll:

Je vais me procurer un densimètre.
Merci de tes lumières.
Avatar du membre
Marco53
Maître distillateur
Messages : 1193
Enregistré le : dimanche 31 juillet 2011 0:09
Localisation : Walcourt (Prov. de Namur)

Re: Questions de neu-neu

Message non lu par Marco53 »

Bonjour,

En général le densimètre à 3 échelles de graduations qui permettent de mesurer:
La densité
La quantité de sucre
Le degré d'alcool potentiel du moût

L'alcoomètre ne mesure que le taux d'alcool dans l'eau. le plus commun est gradué de 0 à 100.
Pour plus de précision, il en existe des gradués de:
0 à 35
35 à 70
70 à 100

L'alcoomètre n'est utile qu'en distillation, pas en vinification.

Il existe dans le commerce des vinomètres qui mesurent "approximativement" le degré alcoolique d'un vin. Le résultat est précis à +/- 1°. Ce qui est suffisant pour des vinificateurs "débutants".

Sinon, pour être précis, il est possible, avec un ébulliomètre, de distiller un vin pour en récolter l'alcool et mesurer le % d'alcool dans le vin ... Mais ça devient une opération de labo. Cette méthode est utilisée entre autres par les douanes pour mesurer la teneur en alcool d'un liquide.
Il existe des kits de distillation pour mesurer l'alcool dans des commerces spécialisés (Brouwland, pour n'en cité qu'un) mais c'est assez onéreux...

Bàt
"Rêvons nos vies, vivons nos rêves" (je ne sais pas de qui c'est, mais j'aime ...)
Avatar du membre
wal
Administrateur - Site Admin
Messages : 9300
Enregistré le : lundi 02 octobre 2006 16:29
Localisation : Provence

Re: Questions de neu-neu

Message non lu par wal »

Marengo a écrit : mercredi 10 juin 2020 8:36 Par contre l'outil que j'ai ressemble fortement à celui qui est décrit comme densimètre. Juste que l'échelle est gradué de 0 à 100. D'où la confusion.
C'est normal qu'il lui ressemble, ce sont tous des densimètres. Ce sont seulement les échelles de graduations et le lestage des appareils qui diffèrent. Une échelle graduée de 0-100, c'est un alcoomètre destiné à mesurer un mélange d'eau et d'alcool.
J'aime le vin d'ici mais pas l'eau de là (Pierre Dac)
Avatar du membre
Marengo
Apprenti
Messages : 15
Enregistré le : dimanche 07 juin 2020 15:05

Re: Questions de neu-neu

Message non lu par Marengo »

Merci pour ces explications.

Le vinomètre a l'air d'être intéressant vu que la dépense est raisonnable et dans la mesure où je n'ai pas prit de mesure avant de lancer la fermentation.
Avatar du membre
Marengo
Apprenti
Messages : 15
Enregistré le : dimanche 07 juin 2020 15:05

Re: Questions de neu-neu

Message non lu par Marengo »

Hello

Je m'avère incapable d'utiliser le vinomètre, malgré les différents mode d'emploi. :mrgreen:

C'est quoi l'erreur du débutant en général ?
Avatar du membre
Samson
Maître distillateur
Messages : 351
Enregistré le : dimanche 18 août 2019 10:57
Localisation : Sud Auvergne

Re: Questions de neu-neu

Message non lu par Samson »

Bonjour,

Je dirais que le vinomètre ne doit pas être adapté à l'hydromel...
Après c'est quoi qui ne marche pas ?
A vaincre sans baril, on triomphe sans boire.
Avatar du membre
Marengo
Apprenti
Messages : 15
Enregistré le : dimanche 07 juin 2020 15:05

Re: Questions de neu-neu

Message non lu par Marengo »

Il n'y a rien qui marche :?
Au fait ce n'est pas de l'hydromel mais la fermentation de jus de pommes.

Je verse dans l’entonnoir, j'attends qu'il y ait quelques gouttes qui aient coulé de la pointe à l'autre bout, je retourne. et... rien. Il n'y a rien à lire sur l'échelle graduée.
J'ai essayé en diluant à moitié avec de l'eau, c'est pas mieux.
Avatar du membre
Marco53
Maître distillateur
Messages : 1193
Enregistré le : dimanche 31 juillet 2011 0:09
Localisation : Walcourt (Prov. de Namur)

Re: Questions de neu-neu

Message non lu par Marco53 »

Marengo a écrit : mercredi 17 juin 2020 17:06 Il n'y a rien qui marche :?
Au fait ce n'est pas de l'hydromel mais la fermentation de jus de pommes.

Je verse dans l’entonnoir, j'attends qu'il y ait quelques gouttes qui aient coulé de la pointe à l'autre bout, je retourne. et... rien. Il n'y a rien à lire sur l'échelle graduée.
J'ai essayé en diluant à moitié avec de l'eau, c'est pas mieux.
Entraîne toi sur un vin du commerce. Là tu connais déjà sa teneur en alcool...
Il faut bien regarder si il n'y a pas d'air intercalé dans le tube (bien souffler pour le vider des restes entre chaque utilisation (vin et air)). Je reconnais que ça arrive souvent que de l'air s'intercale dans le tube et fausse la lecture. Pour éviter, je mets mon doigt sur le bout du tube juste après qu'une goutte soit tombée et je retourne le vinomètre d'un trait, j'enlève le doigt et je le maintien bien droit jusqu'à stabilisation du trait de lecture. Ça marche mieux ainsi, mais pas toujours !!!! :wh

Pour mieux voir le trait, il faut aussi tourner le vinomètre de gauche à droite pour trouver la bonne orientation en fonction de la lumière.
"Rêvons nos vies, vivons nos rêves" (je ne sais pas de qui c'est, mais j'aime ...)
olikat
Apprenti
Messages : 21
Enregistré le : mardi 09 juin 2020 14:35

Re: Questions de neu-neu

Message non lu par olikat »

Je me permets d'ajouter une question à propos du vinomètre : est-ce que ça a du sens de l'utiliser sur du jus qui est encore en cours de fermentation ? Je suppose que non, étant donné qu'un vinomètre se base sur la viscosité du liquide et que le sucre non-fermenté encore présent dans le vin rend le liquide rend celui-ci plus visqueux, ce qui fausse la mesure... correct ?
Répondre